Dans art-thérapie, il y a le mot thérapie, qui parle de soin. Un soin qui viendrait réparer un traumatisme ou calmer une souffrance. C’est bien ce que propose l’art-thérapie, de soigner grâce à la création artistique, d’aller vers la santé grâce à l’expression et la création.

Mais la santé, ne serait-ce pas justement le mouvement, de créer perpétuellement ? comme la nature qui se meut de cycle en cycle. Et l’art-thérapie serait-ce uniquement une question de santé ? Ne serait-ce pas plutôt une question qui concerne l’Être ? Et justement de ne pas se préoccuper de l’Être pourrait peut être faire souffrance chez un individu (les manières impropres de vivre).

Car la question essentielle pour chaque individu est de savoir : Qui je suis ? Et rien de mieux que la création pour révéler notre Être. Et cela nous mène vers d’autres questions : Quel sens je donne à ma vie ? Quelles traces je laisse ? Des questions qui nous ouvrent vers d’autres créations qui vont peut-être nous ouvrir vers d’autres questions…

Publicités